Les Caractères, livres V à X

Jean de La Bruyère

1687

Parcours : La comédie sociale



Aides à la lecture

  • Livre V "De la société et de la conversation" :

+ Lecture : ici

  • Livre VII "De la ville" :

+ lecture : ici

  • Livre IX "Des Grands" :

+ lecture : ici

  • Livre VI "Des biens de fortune" :
  • Livre VIII "De la Cour" :

+ lecture : ici puis

  • Livre X "Du Souverain et de la République" :

Lecture de la Préface des Caractères :


Le contexte historique et littéraire

  • Podcast pour résumer : ici
  • Le classicisme :

LES ÉCRIVAINS CLASSIQUES

  • Un lieu de diffusion : les salons littéraires.
  • Être reine à Versailles :
  • Les moralistes classiques.

La comédie sociale

  • Être reine à Versailles :

Pour aller plus loin


Debout-payé, gauz (2014)

Debout-Payé est le roman familial d'Ossiri, étudiant ivoirien sans papier atterri en France dans les années 1990 pour démarrer une carrière de vigile. C'est l'histoire d'un immigré, de l'enfer qu'il vit pour se loger et pour travailler, et du regard qu'il pose sur notre pays.
Gauz distingue trois époques mythiques du métier de vigile, et aussi des relations entre la France et l'Afrique : l'âge de bronze dans les années 1960 (la Françafrique triomphante), l'âge d'or dans les années 1990, et l'âge de plomb, après les événements du 11-Septembre. 
Cette épopée est ponctuée par des interludes: les choses vues, entendues et pensées lorsque Gauz travaillait comme vigile au Camaïeu de Bastille et au Sephora des Champs-élysées. L'auteur est caustique, tant à l'endroit des patrons que des client(e)s, avec une fibre sociale et un regard très aigu sur les dérives du monde marchand contemporain, saisies dans ce qu'elles ont de plus anodin –; mais aussi de plus universel. 
Un portrait saisissant de la société française, drôle, riche, sans concession, et un témoignage inédit de ce que voient vraiment les vigiles sous leur carapace. 

  • Interview de l'auteur :


Les enfants sont rois, Delphine de Vigan (2021)

« La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s’étonna de l’autorité qui émanait d’une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l’obscurité. “ On dirait une enfant ”, pensa la première, “elle ressemble à une poupée”, songea la seconde.
Même dans les drames les plus terribles, les apparences ont leur mot à dire. »

À travers l’histoire de deux femmes aux destins contraires, Les enfants sont rois explore les dérives d’une époque où l’on ne vit que pour être vu. Des années Loft aux années 2030, marquées par le sacre des réseaux sociaux, Delphine de Vigan offre une plongée glaçante dans un monde où tout s’expose et se vend, jusqu’au bonheur familial.

  • Delphine de Vigan présente son ouvrage (entretien avec Sylvie Hazebrouxq) :
  • Le danger des enfants influenceurs selon Delphine de Vigan :
  • Chronique de Clara Dupont-Monod :


Autres lectures conseillées en lien avec la séquence

Le Misanthrope

MOLIÈRE

1666

 

Alceste réprouve l'humanité tout entière, en dénonçant l'hypocrisie, la couardise et la compromission. Mais il aime Célimène, jeune veuve coquette et médisante...

  • Film à voir : Alceste à bicyclette de Philippe LE GUAY (2013)

Zoo ou l'assassin philanthrope

VERCORS

1963

 

"Comédie judiciaire, zoologique et morale" qui met en scène le procès de Douglas Templemore, impliqué dans "un scandale sans précédent dans toute l'histoire de la justice britannique”. On ne nait pas homme, on le devient...

> Pour aider à la lecture, vous pouvez regarder cette mise en scène de la pièce :

Le Dieu du carnage

Yasmina REZA

2007

 

À l'issue d'une altercation entre leurs fils respectifs, deux couples se rencontrent pour régler le conflit à l'amiable. Mais le propos policé des adultes dégénère vite en dispute féroce... Yasmina propose une comédie grinçante qui fait la satire de notre société d'apparences.