Séquence 1 : Info ou intox ? La course folle de la rumeur

Objet d'étude : La littérature d'idées et la presse du XIX° au XXI° siècles.


deepfakes et infox


La rumeur en histoire des arts

La rumeur en chansons


Les auteurs de la séquence

Pierre-Augustin CARON de BEAUMARCHAIS (1732-1799)

Homme de l'époque prérévolutionnaire, Beaumarchais met en scène, dans sa trilogie théâtrale (Le Barbier de Séville / Le Mariage de Figaro / La mère coupable), les valets, comme Figaro, et leur donne le premier rôle, pour dénoncer les inégalités de la société de l'Ancien Régime.

Victor HUGO (1802-1885)

Dramaturge, romancier, poète, dessinateur, Victor Hugo joue également un rôle politique important et s'engage contre les injustices de son temps, notamment dans son roman Les Misérables en 1862. Selon lui, le poète peut influencer les gouvernants et l'opinion. À partir de 1849, il devient républicain et lutte contre le régime autoritaire de Napoléon III, contre la peine de mort, pour la vérité et la justice sociale.

Philippe ALDRIN (né en 1970)

Docteur en science politique et professeur à l'Institut des Sciences Politiques d'Aix-en-Provence, ses recherches portent sur l'économie sociale de l'information et la formation des opinions politiques. Il a publié une Sociologie politique des rumeurs (2005)

STROMAE (né en 1985)

Ce chanteur belge a connu un succès fulgurant dès 2011, avec l'album Cheese, confirmé par Racine Carrée en 2013, qui évoque les maux de notre époque (aliénation aux réseaux sociaux, cancer ou divorce). Son style musical est influencé par la musique électronique, le hip-hop et la world music.


Caricatures de Marie-Antoinette

Le crayon, une arme politique


1984, George Orwell

Cette chanson de David BOWIE, parue en 1974 dans l'album Diamond dogs, est issue d'un projet avorté de comédie musicale sur 1984 de George Orwell.

 

PAROLES :

Someday they won't let you, now you must agree

The times they are a-telling, and the changing isn't free
You've read it in the tea leaves, and the tracks are on TV
Beware the savage lure of 1984
They'll split your pretty cranium and fill it full of air
And tell that you're 80, but, brother, you won't care
You'll be shooting up on anything, tomorrow's never there
Beware the savage lure of 1984
Come see, come see, remember me?
We played out an all-night movie role
You said it would last, but I guess we enrolled
In 1984 (Who could ask for more?)
1984 (Who could ask for mo-o-o-o-ore?)
I'm looking for a vehicle, I'm looking for a ride
I'm looking for a party, I'm looking for a side
I'm looking for the treason that I knew in '65
Beware the savage lure of 1984
Come see, come see, remember me?
We played out an all-night movie role
You said it would last, but I guess we enrolled
In 1984 (Who could ask for more?)
1984 (Who could ask for mo-o-o-o-ore?)
1984, 1984, 1984 (Mo-o-o-o-ore)
1984, 1984 (Mo-o-o-o-re), 1984

Différentes premières de couverture de magazine :



Autres lectures conseillées en lien avec la séquence

La Vague

Todd STRASSER

2009

Cette histoire est basée sur une expérience réelle qui a eu lieu aux États-Unis dans les années 1970. Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d'histoire, crée un mouvement expérimental au slogan fort : "La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l'Action". En l'espace de quelques jours, l'atmosphère du paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire... Quel choc pourra être assez effrayant pour réveiller leurs consciences ?

Fahrenheit 451

Ray BRADBURY

1953

Dans ce roman d'anticipation dystopique, Montag est un pompier du futur d'un genre particulier : il brûle les livres. Jusqu'au jour où il se met à en lire. Il refuse alors le bonheur obligatoire, et rêve d'un monde perdu où la littérature et l'imaginaire ne seraient pas bannis, et devient ainsi un dangereux criminel...

La Ferme des animaux

George ORWELL

1945

Dans ce court roman, les animaux d'une ferme se révoltent, prennent le pouvoir et chassent les hommes. À travers ce court roman découpé en 10 chapitres, Orwell fait la satire des totalitarismes.